Murano Glass History


Le premier document qui atteste la fabrication de verre de Murano remonte à 982 AD. Cependant, les fouilles archéologiques ont mis au jour des fragments indiquant la présence d'une telle activité déjà au VII siècle.

L'art de verre a été promu par la République de Venise seulement pendant le XIIe siècle.
En 1291, les fours ont été transférés à Murano parce que, comme la plupart des bâtiments vénitiens étaient en bois, on voulait éviter tout risque d'incendie.
En 1450, l'invention du verre de cristal par Angelo Barovier, fit connaitre le Murano dans le monde entier.
En 1500, de nombreux maîtres se sont déplacés de Venise pour aller chercher fortune ailleurs, c'est ainsi que le style vénitien répandu dans toute l'Europe.

En 1600, le verre de Murano a connu une période de crise due à la propagation du cristal de Bohème et du cristal anglais.
En 1787, après l'arrivée de Napoléon et la vente de Venise à l'empire austro-hongrois, des droits très élevés ont été imposés sur les produits de Murano pour préserver le cristal de Bohème.
Seulement dans le dix-neuvième siècle, nous avons assisté à la renaissance grâce à la découverte de nouveaux types de verre et grâce à la fabrication de nouveaux fours.

En 1862 fut fondé le Musée du Verre et en 1864 a été organisée la première exposition de la verrerie de Murano. Au XXe siècle le maître vitrier a commencé à collaborer avec d'autres professionnels pour la conception et la création de ses propres objets.
Dans les années cinquante le Murano a attiré des artistes tels que Calder, Moore, Fontana, Guttuso, Le Corbusier, etc. Aujourd'hui, l'art de Murano continue d'être un grand succès grâce à la combinaison du respect des traditions avec l'esprit des designers et des artistes contemporains.